Vacances et surf : peut-on dormir sur la plage ? Est-ce autorisé ?

Qui n’aime pas profiter de la plage pendant les vacances ? Mais si le bleu de l’eau et le sable chaud sont propices à la détente et aux loisirs, tout n’est pas permis au bord de la mer. Pour se faire plaisir sans risque, des règles doivent être respectées. Le campement, un barbecue ou les surfs sont tous soumis à la loi qui dépendra de chaque plage.

La première règle

La plage appartient à tous, voilà la première règle à respecter. L’accès à la plage est libre et ne peut être limité que pour des raisons de protection de l’environnement ou de défense nationale. En aucun cas, le propriétaire d’un club ou d’un bar peut le faire. Mais à titre exceptionnel, la mairie peut sur une partie de la plage, la sous-traiter à des loueurs de matériaux nautiques et des plagistes. Même si cela est possible, la surface occupée ne doit pas dépasser les 50 % si la plage est artificielle et pas plus de 20 % pour une plage naturelle. Ils seront ensuite tenus en obligation de délimiter leurs périmètres par des barrières, des parasols ou des transats. Mais la liberté de circuler sur le long de la mer est toujours autorisée. Pour ce qui est de vouloir dormir sur la plage, cela est en principe autorisé.

D’autres règles à ne pas négliger

• La nudité sur la plage

Se dénuder sur une plage non naturiste est formellement interdit. La sanction est lourde en cas d’exhibitionniste, avec une amende de 15 000 € qui pourrait s’ajouter à un an de prison.

• Le barbecue et la pêche

Le ramassage des coquillages, la capture des poissons et crustacés ainsi qu’allumer un barbecue sont pour la plupart des plages autorisés. Mais vaut mieux vérifier les panneaux d’informations ou se renseigner auprès de la mairie pour s’en assurer.

Les règles en surf

Toujours s’informer avant d’aller surfer. Cela implique la météo et la règlementation du lieu. Une fois que vous êtes bien informé, n’oubliez pas ces trois grands principes en surf :

• le surfeur le plus proche du pic est le prioritaire avec un seul surfeur par vague ;
• de même, la priorité revient au premier en action de choisir la direction voulue lors d’une vague en pic. Il doit ensuite indiquer la direction qu’il va prendre pour éviter toutes confusions ;
• les surfeurs doivent sortir de leur vague sans se croiser avant le point de rencontre lorsque deux vaguent se rejoignent.

Glisse : quels sont les sports extrêmes que l’on peut pratiquer comme le surf ?
Pourquoi ne pas se laisser tenter par le Yoga Paddle ?